Covid-19 : l’expert-comptable au chevet de l’activité économique

Des travaux, une longue sieste, des vacances à la campagne ? Que nenni ! En période de confinement dû à la Covid-19, même en télétravail, les experts-comptables sont restés plus que jamais fidèles au poste pour répondre aux (innombrables) questions de leurs clients angoissés. Et le déconfinement, plutôt que d’apaiser les inquiétudes, a multiplié les interrogations des entrepreneurs. Sauvegarde de l’emploi, pérennité en temps de crise, nouvel élan pour une stratégie commerciale… Quelle que soit votre démarche actuelle, l’expert-comptable vous informe et vous oriente. Bref, vous équipe dans cette grande traversée vers -espérons-le- de meilleurs lendemains.

Le covid-19 : et maintenant ?

Le déconfinement a démarré progressivement le 11 mai dernier et à l’heure où nous écrivons cet article, la menace d’un reconfinement global semble s’être éloignée…. ou pas. Pour nombre d’entrepreneurs, il s’agit désormais de réunir toutes les conditions d’un retour à la normale. Ou du moins, d’une reprise de l’activité avec la nouvelle donne distribuée par cette crise sanitaire. Après le casse-tête du chômage partiel et de la réorganisation des espaces de travail, l’incertitude de la reprise…

Il y a ceux qui s’interrogent sur la pertinence d’une continuité du télétravail et ceux qui ont déjà choisi leur camp. Il y a les sociétés qui fêtent leurs retrouvailles avec leurs clients et ceux, trop nombreux hélas, qui comptent les disparus. Sans oublier les entreprises qui travaillent au quotidien avec des clients ou des fournisseurs étrangers, et s’arrachent les cheveux face à la variété (et la versatilité) des politiques sanitaires locales.

Face aux bouleversements fondamentaux portés par la maladie Covid-19, la mission des collaborateurs historiques de l’entreprise aura été de clarifier au maximum les positions. Celle de l’État, des partenaires sociaux, mais aussi des organismes susceptibles d’apporter une aide financière aux entreprises en difficulté. Dans ce contexte si embrouillé et incertain, le cabinet d’expert-comptable conserve son rôle de boussole… et de baromètre.

L’expert-comptable : médecin et confident

Si l’État a annoncé à de nombreuses reprises l’advenue d’une crise économique d’ampleur mondiale, elle ne pourra vraisemblablement être mesurée que dans quelques mois, au premier trimestre 2021. En attendant, les entreprises sont confrontées à une situation aux complexités multiples.

Ces dernières impliquent aussi bien le retour à un travail en présentiel que la limitation des embauches saisonnières, les négociations avec les banques et les assurances, ou encore l’organisation des prochains mois d’activité, avec, toujours, le spectre du reconfinement…

Dans cette période si anxiogène, l’expert-comptable se porte au chevet des entreprises à la manière d’un médecin de famille. Et il ne s’agit pas ici d’appliquer indifféremment le même remède. Chaque patient révèle des besoins et des faiblesses différents. La capacité d’écoute des professionnels de la comptabilité est donc, plus que jamais, mise à l’épreuve.

L’expert-comptable se doit non seulement d’appréhender tous les aspects des difficultés rencontrées par ses clients, mais de proposer les solutions concrètes qui répondent à ces fragilités. Une véritable gageure quand on doit s’engager dans les méandres du système.

Préparer l’avenir post-coronavirus

Du fonds de solidarité de la DGFIP aux aides exceptionnelles accordées par les conseils régionaux, chaque cabinet d’expert-comptable s’est mobilisé pour offrir à ses clients le panorama le plus complet des mesures de soutien. Et c’est bien souvent la rapidité mise en œuvre par les experts-comptables pour constituer les dossiers de demande qui a permis à de nombreuses entreprises de traverser la crise du coronavirus.

Avec le déconfinement et la reprise de l’activité économique, les experts-comptables restent plus que jamais fidèles au poste pour accompagner les entreprises dans la reconquête de leur santé financière.

  • Dans les secteurs les plus touchés (tourisme, événementiel, culture, mais aussi industrie automobile) : La crise est encore bien réelle et le restera sans doute jusqu’à la fin de l’année 2020. L’expert-comptable mobilise alors tous les outils et techniques en sa possession pour contribuer au maintien de ses clients les plus fragiles ;
  • Pour les autres, même s’ils auront moins souffert de la covid-19, l’impact réel de la crise ne se fera vraisemblablement sentir qu’au premier trimestre 2021, période clé des bilans annuels. C’est l’analyse de l’expert-comptable qui permettra notamment de fixer les orientations futures de l’entreprise. Notamment, une nouvelle organisation du travail prenant mieux en compte les éventuelles menaces sanitaires.

Certaines entreprises ne résisteront malheureusement pas au passage à l’année 2021. Pour ses clients les plus fragilisés, l’expert-comptable mène plus que jamais sa mission en préparant la cessation d’activité, et ce avant même la liquidation prononcée par le juge.

La profession d’expert-comptable évolue pour mieux répondre à la crise

Avant, pendant et après le confinement, les experts-comptables se sont retrouvés en première ligne pour répondre aux interrogations de leurs clients TPE, PME ou indépendants.

Il aura donc fallu s’adapter aux nouvelles contraintes imposées par le coronavirus : plus de rencontres au cabinet ou au sein de l’entreprise, communication à distance obligatoire. Les outils numériques se sont imposés comme la nouvelle interface entre l’entreprise et son expert-comptable.

Cette modernisation des outils s’est avérée d’autant plus nécessaire qu’au cours de ces derniers mois, les aides mises en place par le gouvernement ont évolué rapidement. Difficile de tenir au courant chaque entreprise en multipliant les coups de fil ou les courriers postaux !

Réunions Zoom, web conférences, mailing, newsletters… Le métier d’expert-comptable, déjà à l’avant-garde en termes d’informatisation et de digitalisation, a vu son goût pour le changement mis à l’épreuve. De nombreux cabinets ont ainsi pris ce virage et peuvent désormais proposer un soutien encore plus efficace, où l’interactivité devient un levier de performance.

La crise sanitaire que nous sommes en train de traverser aura porté un rude coup à nombre d’entreprises, notamment les plus fragiles d’entre elles avant le confinement. Elle aura toutefois permis de resserrer les collaborations les plus essentielles au cœur de l’entreprise, notamment entre l’entrepreneur et son expert-comptable. Ce dernier aura déployé une vaste gamme de compétences pour soutenir l’activité économique, et le fera encore dans les mois à venir. Une bonne nouvelle pour les TPE/PME pour lesquelles une importante période de changements se profile.

Pour en savoir plus sur notre accompagnement et nos services.