Votre expert-comptable, acteur stratégique de l’entreprise

29 mars 2021

La mission d’un expert-comptable passe avant tout par le conseil. Dès lors, son rôle stratégique auprès de l’entreprise lui permet d’aider le dirigeant à en fixer les grandes orientations. Comment ? Notamment en offrant des perspectives à long terme, en utilisant ses connaissances, son expérience du monde de l’entreprise, et son sens de l’analyse.

L’expert-comptable, un consultant stratégique de longue durée

Votre cabinet d’expert-comptable ne connaît pas de date de péremption ! En clair, sa mission n’est pas seulement ponctuelle. Son but est de vous accompagner durant des années. C’est d’ailleurs dans son intérêt puisque l’expert-comptable ne vend pas de produits, mais du conseil.

Or, pour rester à vos côtés le plus longtemps possible, l’expert-comptable doit :

  • Anticiper sur les difficultés que pourraient connaître votre entreprise et vous alerter sur les risques : ce sont notamment les éléments mis en valeur durant un audit opérationnel ;
  • Optimiser la situation fiscale de l’organisation afin qu’elle puisse bénéficier de tous les avantages auxquels elle a légalement droit ;
  • Informer le dirigeant des nouvelles dispositions économiques qui peuvent concerner son entreprise : plans de relance, dispositifs pour dynamiser votre secteur ou encourager l’emploi, crédits d’impôt, facilités bancaires, subventions, etc.
  • Accompagner l’entrepreneur dans sa prise de décision, notamment en ce qui concerne le développement de son organisation.

La mission de l’expert-comptable : coacher les entreprises jusqu’au succès

S’il est évident que l’expert-comptable ne peut se substituer à un créateur d’entreprise talentueux, sa mission reste centrale lorsqu’il s’agit de le conseiller au quotidien. Ou encore, durant les grands tournants que va connaître son affaire.

Conseiller en fiscalité, droit, économie et ressources humaines

Vous pensiez que l’expert-comptable ne servait qu’à vérifier et valider vos documents comptables ? Au-delà de ces missions déclaratives, l’expert-comptable peut aussi endosser le rôle d’une éminence grise. Rien d’occulte ou de machiavélique là-dedans : il s’agit simplement d’indiquer à l’entrepreneur le sens du vent.

  • Son expérience de l’entreprise et sa pertinence lui donnent toute légitimité à indiquer les bonnes stratégies financières, au moment d’une fusion, d’une acquisition, ou encore d’un franchissement de seuil de chiffre d’affaires ;
  • L’expert-comptable est aussi un optimisateur fiscal. Il indique à l’entreprise comment tirer le meilleur parti d’un statut juridique, sans jamais contrevenir à la loi. De ce fait, il fait office d’éclaireur dans la jungle que constitue pour certains le droit fiscal !

Un allié fidèle dans les bons comme les mauvais moments

La vie d’une entreprise est jalonnée de succès et, malheureusement, d’échecs parfois cuisants. Plan de sauvegarde de l’emploi, dépôt de bilan, recherche d’un repreneur, conflit avec un ou plusieurs salariés… L’expert-comptable remplit également sa mission de conseiller dans ces moments périlleux.

Lorsque la routine de l’entreprise s’apprête à connaître un grand bouleversement ou une rupture radicale, l’expert-comptable représente souvent l’élément stable par lequel l’entreprise pourra traverser ces changements, souvent sources de tensions.

Les engagements à la lettre de l’expert-comptable

Chaque professionnel de l’expertise-comptable inscrit à l’ordre doit obéir à une déontologie. Cette dernière s’exprime notamment par son devoir d’information et de conseil à son client.

Ces obligations prennent quatre formes différentes, nommées « diligences » :

  • Le devoir d’information impose au professionnel d’instruire son client de tous les dispositifs réglementaires liés au secteur d’activité ou le statut juridique de son entreprise ;
  • Le devoir d’alerte, quant à lui, somme l’expert-comptable de sensibiliser son client aux risques induits par son comportement ou ses choix. Ainsi, lorsqu’il relève un manquement à la loi, son devoir est d’avertir le dirigeant des peines encourues et des conséquences juridiques pour son entreprise ;
  • L’attitude engagée de l’expert-comptable se manifeste par les réserves que le professionnel va adresser, sous forme écrite, à son client lorsqu’il constate un manquement à ses obligations. Non seulement il dégage sa responsabilité professionnelle du comportement de son client, mais ses avertissements suffisent souvent à ramener l’entrepreneur « sur le droit chemin » ;
  • La position diligente, enfin, indique l’obligation de l’expert-comptable à émettre ses réserves et avertissements sans complaisance ni délai. Si ces alertes ne suffisent pas à apporter le changement souhaité dans le comportement du client, la déontologie exige que l’expert suspende ses travaux, voire y mette un terme définitif.

Autant de barrières imposées par la déontologie qui prennent tout leur sens quand elles permettent une réorientation plus favorable de l’entreprise, et une prévention efficace contre les risques financiers ou juridiques. Même quand l’expert-comptable s’oppose à la volonté de son client, son rôle de conseiller stratégique demeure !

L’expert-comptable, stratège de la conduite du changement

Si l’entreprise connaît de si fréquents changements, c’est parce qu’elle évolue au sein d’un écosystème lui-même traversé par l’air du temps. Contexte réglementaire, vision politique, urgences humaines ou environnementales… Tous ces facteurs peuvent donner l’impression à l’entreprise d’évoluer sur un terrain glissant, ou hostile.

C’est encore avec l’expert-comptable que le sentiment de sécurité peut renaître. Parce que ce professionnel s’appuie sur un référentiel de connaissances et de compétences extrêmement solide, il aide le dirigeant à affronter les zones d’incertitudes.

Il permet aussi de se projeter dans l’avenir, avec des outils d’avenir. Nombre de cabinets de comptabilité ont assisté leurs clients :

  • Dans la numérisation de leur outil de travail;
  • Le choix de solutions digitales pour la gestion de leurs données ou de leur système d’information;
  • Ou encore la mise en place de leur premier e-commerce.

C’est notamment parce que l’expert-comptable remplit son rôle de conseiller en indiquant à son client les financements possibles et les acteurs à mobiliser, qu’il permet au dirigeant de mieux maîtriser l’avenir de sa société.

Pour en savoir plus sur notre accompagnement et nos services.