11 points clés pour réussir la réouverture de votre restaurant 

18 mai 2021

Fortement impactés par la fermeture de leurs établissements depuis la fin octobre, les restaurateurs voient enfin le bout du tunnel ! Bien que la vente à emporter se soit énormément développée, les restaurants subissent de plein fouet la crise sanitaire et économique. Une activité au ralenti et des millions d’emplois en danger, les professionnels du secteur ont longtemps pris leur mal en patience, attendant de pouvoir à nouveau accueillir le grand public. 

Un rêve bientôt réalité ! Dès le 19 mai 2021, les terrasses pourront accueillir un nombre restreint de personnes, à savoir 50% de la jauge maximale occupée, et des tables de six personnes maximum.  

Une réouverture partielle qui ravigérants et consommateurs mais qui requiert la plus grande prudence Il s’agira d’être irréprochableaussi bien face aux exigences des clients que pour participer à l’effort collectif de sortie de crise, et afin de respecter le protocole strict instauré par le gouvernement. Mais que faire exactement ? 

On vous explique tout à travers 11 points clés à respecter. 

#1 : Opter pour la terrasse éphémère ! 

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle ! De nombreuses villes proposent aux restaurateurs d’installer des terrasses éphémères

Imaginée pour soutenir les professionnels et aider au respect des règles de distanciation, cette nouvelle disposition prévoit d’autoriser temporairement une extension des terrasses au-delà de leur emplacement habituel. 

Après avoir vérifié que cette mesure s’applique dans votre commune et réalisé les démarches pour être en conformité, à vous de jouer pour optimiser l’espace extérieur disponible autour de votre établissement ! 

#2 : Ne pas négliger les basiques : masques et sens de circulation 

La situation sanitaire est en phase d’amélioration mais le masque reste néanmoins obligatoire dans les lieux intérieurs comme extérieurs. Et les terrasses des restaurants n’en sont pas exclues.  

À l’entrée, à la sortie, comme pour tout autre déplacement, vos clients devront porter le masque. Une fois assis, ils pourront le retirer pour consommer en toute sérénité ! 

Le port du masque est aussi obligatoire pour le personnel, qui n’est pas autorisé à le retirer. Que ce soit en cuisine ou en terrasse, vos employés devront conserver le masque sur le nez pour assurer la sécurité de tous !  

De la même manière, instaurer un sens de circulation reste primordial pour éviter que vos clients ne se croisent et limiter au maximum les effets de groupe. Cela réduit le contact, et préserve la santé chacun ! Vous pouvez ajouter des flèches sur le sol ou agencer votre terrasse de manière à ce que le sens de circulation soit intuitif. Libre à vous d’opter pour la stratégie qui vous convient le mieux ! 

#3 : Accueillir 6 personnes maximum pour chaque table  

Afin de réduire le risque de contamination, le gouvernement a fixé une règle : maximum 6 personnes par table. 

Partant de cette contrainte, vous pouvez adapter la disposition de votre terrasse. Mais n’oubliez pas que chacune de ces tables doit être distancée d’au moins un mètre.  

La capacité d’accueil maximale du grand public en extérieur dépendra de la superficie de celui-ci. I

ll n’y a pas de limite, exceptée la règle des 6 convives par table et du mètre de séparation pour chacune d’entre elles !  

#4 : Mettre à disposition du gel hydro alcoolique  

Cela peut paraître évident, mais il est important de le rappeler. L’achat de gel hydroalcoolique constitue un coût assez conséquent selon le nombre de convives que vous pouvez accueillir. Il s’agit donc d’y réfléchir en amont pour rééquilibrer les dépenses et donc le coût du service proposé à la clientèle !   

Mais comment bien choisir son gel hydro alcoolique ?  

Vous pouvez aussi envisager cette obligation comme une possibilité de vous démarquer de vos concurrents. Pensez aux gels parfumés et à ceux qui ne collent pas aux mains. Cela peut paraître ridicule, mais c’est en réalité une petite attention très appréciée par les clients. Ils seront plus enclins à se laver les mains avec un produit agréable. Ce serait donc un atout pour votre réputation mais aussi pour votre activité !  

#5 : Disposer d’un cahier de rappel  

Un client vous signale avoir été testé positif après avoir fréquenté votre restaurant ? Pas de panique, le cahier de rappel à la disposition du public est là pour vous aider ! 

Cette collecte de coordonnées vous permettra de prévenir l’ARS (l’Agence Régionale de Santé) si un cas positif a été détecté.

Cette mesure préventive permet de prévenir la circulation du virus. 

#6 : Accompagner et rassurer son équipe  

La communication est le maître mot. Vos équipes n’ont pas ou peu travaillé ces derniers mois. À vous donc de prendre le pouls et si besoin de les remotiver.

Une main de fer dans un gant de velours vous permettra de ne pas brusquer le personnel tout en assurant une reprise efficace et rapide de l’activité.  

Avant même d’ouvrir à nouveau votre terrasse, prenez le temps de parler à tous vos salariés pour vous assurer que tout se passe bien. Et rien de mieux pour cela qu’un briefing clair et structuré juste avant la réouverture. 

#7 : Numériser et renouveler sa carte 

Autre pratique facilitant la gestion de la clientèle : la numérisation du menu. Plus besoin de support papier, le menu sera accessible depuis un QR code. Moins de sollicitations de vos employés et moins de contact avec cet objet qui se transmet de tables en tables. De quoi assurer la sécurité de tous, tout en allégeant la charge de travail de vos serveurs.  

Développer sa carte c’est aussi la renouveler.

L’idée ici c’est de se démarquer. Essayez de nouvelles recettes. Innovez pour attirer mais aussi pour fidéliser. Gardez en tête que vos plats seront servis en terrasse. Il faudra donc proposer des mets qui s’apprécie sous un soleil de plomb et qui puissent faire face à une météo capricieuse ! 

#8 : Privilégier la réservation pour une meilleure organisation  

La réservation vous permettra d’évaluer le nombre de couverts et donc de vous organiser en fonction de celui-ci.

En cuisine comme pour le service, vos équipes seront opérationnelles puisque totalement préparées à l’affluence prévue.  

#9 : Tenir compte du couvre-feu 

La situation sanitaire évolue et nous retrouvons quelques libertés. Et c’est là lautre nouveauté du 19 mai : le couvre-feu passera à 21h. Les cuisines devront donc de nouveau fonctionner à plein temps et votre carte permettra de restaurer vos clients toute la journée !

Cela dit la limite des 21h vous obligera à proposer un seul service.

À vous donc de bien vous organiser pour gérer les commandes et satisfaire tous les convives car dès 19h vos serveurs seront à coup sûr très sollicités ! 

#10 : Anticiper l’étape 2 du déconfinement  

Si le 19 mai est dans toutes les têtes des restaurateurs et consommateurs, une seconde levée des restrictions débutera le 9 juin : la jauge en extérieur passera à 100% de capacité d’accueil, le couvre-feu sera repoussé à 23 heures mais les tables seront toujours limitées à six personnes. L’intérieur des bars et des restaurants pourra alors rouvrir, avec une jauge maximale de 50%, et un protocole adapté. 

Attention toutefois : les bars ne pourront pas proposer de service ou de consommation au comptoir. Il faudra attendre le 30 juin pour que les restrictions nocturnes et les jauges prennent fin si la situation le permet. 

Là encore, anticipation et organisation seront vos meilleures alliées pour une reprise réussie de l’activité tout en assurant la satisfaction client. 

#11 : Bénéficier des aides publiques 

L’état et les différentes collectivités territoriales ont mis à disposition des professionnels tout une panoplie d’aides pour les soutenir durant cette période compliquée : fonds de solidarité, chômage partiel, report d’échéances fiscales et sociales, indulgence bancaire, prêt garanti par l’Etat, remise sur les loyers ou encore aide au paiement des congés payés. 

En PACA, le conseil régional a mis en place le chèque réouverture” pour accompagner financièrement les restaurateurs qui ont réalisé des travaux et aménagements en vue de la réouverture de leurs établissements. Toutes les infos et conditions d’éligibilité sont disponibles ici. 

Vous voilà armé pour faire face à cet événement que le public attend avec impatience ! 

Il ne reste plus qu’à espérer un 19 mai synonyme de nouveau départ pour l’ensemble du secteur, et le confinement un mauvais mais lointain souvenir. Avec la période estivale, les beaux jours arrivent, tout comme les clients qui seront à coup sûr au rendez-vous. En tout cas on vous le souhaite ! 

Prêt pour la réouverture de votre établissement, vous souhaitez un suivi adapté à votre secteur d’activité ?